19 février 2023 – 7ème Dimanche ordinaire

ANNÉE A Textes : Lv 19, 1-2.17-18 ; 1 Co 3, 16-23 ; Mt 5, 38-48

« … moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux » (Mt 5,43-45).

Photo de cottonbro studio sur Pexels.com

La liturgie de la parole de ce dimanche porte sur un enseignement important pour la vie chrétienne : la force de l’amour et de la miséricorde. Cet enseignement est déjà présent dans l’Ancien Testament. L’auteur du livre des Lévites rappelle l’exigence première de Dieu : la justice et de la charité envers le prochain. Imiter Dieu, c’est mettre en œuvre la puissance de l’amour : « Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur. Mais tu devras réprimander ton compatriote, et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui. Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur » (Lv 19,17-18).

Jésus rappelle lui aussi l’exigence de l’amour du prochain, mais il va plus loin …

il va plus loin que l’Ancien Testament. Il nous invite, avant tout, à dépasser la loi de la réciprocité ou de la proportionnalité : «Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! » (Mt 5,38-42).

Avec Jésus, le niveau d’exigence morale est encore plus élevée que les préceptes de la Loi et/ou de l’enseignement des prophètes. Le Seigneur considère l’exigence de l’amour du prochain comme l’étape fondamentale qui permet d’avancer dans la voie de l’imitation de Dieu. Il existe pourtant une autre étape encore plus importante : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux » (Mt 5,43-45). En nous exhortant à aimer nos ennemis, le Seigneur nous invite à la perfection de l’amour et de la miséricorde. S’il est juste de résister au mal, il est meilleur encore de le vaincre par une bonté qui conduit le pécheur à fuir le mal, bonté inspirée par un amour désintéressé.
La vraie charité chrétienne, à l’imitation de l’amour universel de Dieu pour les hommes, s’étend à tous, amis comme ennemis.
Lasne, 19 février 2023

Pour imprimer ou télécharger cliquer ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s