4 déc. 2022 – 2ème dimanche de l’Avent

ANNÉE A Textes : Is 11, 1-10 ; Rm 15, 4-9 ; Mt 3, 1-12

Convertissez-vous…

© Prieraucoeurdumonde.net

Jean Baptiste est une figure prépondérante en ce temps de l’Avent. Il est le prophète qui prêche l’urgence de la conversion : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt 3, 2). Ce message de Jean Baptiste tombe à un moment où les fils d’Israël sont dans l’attente de la venue du Messie. Cette attente était envisagée diversement. Pour ceux qui attendaient un Messie politique (conquérant et guerrier), c’est la liesse (la joie d’une possible libération). Pour ceux qui collaboraient avec l’occupant romain, c’est l’inquiétude qui gagne leurs cœurs car leurs intérêts et avantages sont mis en danger.


Pris dans une perspective spirituelle, le cadre historique de cette annonce soulève en moi une question : suis-je heureux ou inquiet à l’idée d’accueillir le Christ dans ma vie ?

Jean Baptiste insiste pour qu’on ne se trompe pas sur le sens de sa mission. Il n’hésite pas à rappeler à l’ordre les pharisiens et les sadducéens : « Engeance de vipères ! Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ? Produisez donc un fruit digne de la conversion » (Mt 3, 7-8). Par engeance de vipères, Jean Baptiste pense à tous ceux qui s’estiment justes et qui prétendent ne pas avoir besoin de conversion. Qu’est-ce que la conversion? C’est se retourner complètement pour prendre la direction inverse de celle qu’on suivait jusqu’alors. La période de l’Avent de cette année sera-t-elle pour moi le temps du retournement ou du renouveau ? À l’annonce de Jean Baptiste, les foules se pressaient au désert et reconnaissaient leurs péchés. Et moi aujourd’hui, est-ce que je vois les dommages du péché en moi ? Le sacrement de pénitence et de réconciliation nous permet de recevoir la grâce d’un renouveau intérieur. L’appel à la conversion est l’un des principaux messages de ce temps fort de l’Église. Ai-je des choses à changer dans ma vie dans l’attente du jour du Seigneur ? Cet effort de conversion n’est pas le fait d’un jour. Il requiert de la persévérance et de la constance (cf. Rm 15,4-9).

Jean Baptiste est le précurseur du Christ. Le Messie dont parle le prophète Isaïe, en Is 11, 1-10, est identifié en la personne de Jésus qu’il décrit en ces termes : « Moi, je vous baptise dans l’eau, pour vous amener à la conversion. Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu ; il tient la pelle à vanner dans sa main, il va nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier. Quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s’éteint pas » (Mt 3,11-12). Dans ce sens, Jean Baptiste est aussi un témoin. Il suscite la foi ; il interpelle par sa vie imprégnée de la parole de Dieu ; il révèle la présence ignorée ; il s’efface en faveur du Messie. Comme Jean baptiste, les chrétiens sont appelés à être également précurseurs et témoins du Christ dans le monde. Aide-nous, Seigneur, à assumer cette double tâche parmi nos frères et sœurs les humains.
Lasne, 04/12/2022

Pour imprimer ou télécharger cliquer ici

Photo: https://www.prieraucoeurdumonde.net/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s